lundi 14 mars 2011

Étude des risques

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Et si une taupe gratte le sous-sol, tout bascule.
La nature est comme ça !
dpi